Pourquoi une pomme des années 1950 équivaut à 100 pommes d'aujourd'hui

Mordre à pleines dents dans une pêche et avaler.... de l'eau sucrée.
Manger toujours plus, pour se nourrir de moins en moins.
Tandis que, dans les pays développés, nos apports en calories augmentent, la plupart des aliments non transformés que nous consommons - fruits, légumes et céréales - deviennent des coquilles vides sur le plan nutritionnel.


lire la suite de l'article sur le site Alter Info l'info alternative