Mise au point nécessaire pour cinq affirmations sans fondement et une affirmation erronée

1- Le contenu élevé en protéines du régime procure une sensation de satiété et aide à manger moins, d'où la perte de poids, mais il peut ne pas convenir à des personnes ayant des atteintes rénales :


Il est faux de prétendre que la chrono nutrition comporte une quantité élevée de protéines, cette quantité étant adaptée à chaque personne en fonction de ses besoins quotidiens personnels.
Celle-ci étant conforme aux recommandations des  biologistes ayant calculé depuis un bon nombre d'années les besoins quotidiens de l'être humain en protéines et en sérotonine.


2- En chiffres absolus, l'apport calorique est assez élevé (entre 2400 et 2600 calories par jour) et ce régime est très riche en matières grasses saturées et en cholestérol, de même que trop élevé en sodium. Il pourrait favoriser les maladies cardiovasculaires :


Il est impossible d'affirmer que l'apport calorique quotidien de la chrono nutrition est assez élevé, celui-ci étant directement proportionnel aux besoins d'énergie quotidiens de chaque individu .


Tout comme il est totalement faux d'affirmer que la chrononutrition est très riche en matières grasses saturées et en cholestérol, les apports étant strictement déterminés par les besoins quotidiens de l'organisme humain. Cette quantité étant très exactement conforme aux apports nécessaires pour fabriquer chaque nuit les parois cellulaires des cellules neuves remplaçant les cellules détruites.


Il est tout aussi faux de prétendre que la chrononutrition est trop élevée en sodium, l'une des précaution dans les apports en sel de sodium, étant justement d'éviter toute boisson qui en contiennent une trop grosse quantité.


3- La teneur en fibres est faible étant donné que seulement deux portions de fruits et légumes et deux portions de féculents par jour peuvent être consommées :

La teneur en fibres du programme quotidien de chrononutrition est très exactement la quantité nécessaire et suffisante pour assurer à l'organisme un fonctionnement correct en même temps que le retour à la normale des excès de volume de la silhouette, engendrée par un excès d'apport en végétaux.


4- Il y a un risque de carence en vitamine D, car les laitages autres que ! le fromage sont interdits. Le régime étant peu varié, il peut être difficile à suivre à moyen et à long terme :


La pire de toutes les erreurs et d'affirmer que les laitages autres que le fromage  sont indispensables aux apport quotidiens en vitamine D.
Ceux-ci comportent en effet à dix fois moins de vitamine D que le fromage, donné chaque matin  dans le programme de chrono nutrition en quantité  nécessaire et suffisante pour assurer les apports quotidiens corrects en vitamine D, calcium, protéines et gras saturés


5- L'Agence nationale chargée de la sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) qualifie la chrononutrition de « régime hyperlipidique » comportant notamment des apports en fer, calcium et vitamine C supérieurs aux ANC (apports nutritionnels conseillés).


Tout comme sont totalement fausses les affirmations de l’ANSES, dont les recommandations en quantité de protéines, lipides et glucides sont totalement à l'envers des recommandations de tous les biologistes de renom en ce qui concerne les proportions correctes dont a besoin quotidiennement l'organisme humain


Affirmation résultant des lectures du docteur Alain Delabos sur les dernières découvertes en chronobiologie publiée dans des quotidiens ou mensuels scientifiques et médicaux de réputation internationale.


Celui-ci donc persiste et signe,


Docteur Alain Delabos