Les journées de travail hors normes !

Les Journées de travail hors normes :


 


Le rythme naturel du corps :


Chaque être vivant possède une horloge interne qui contrôle la succession des périodes de veille et de sommeil. Elle régule le rythme biologique sur à peu près vingt-quatre heures.


L'horloge interne dépend du rythme circadien et va agir comme le métronome de notre corps, qui donne la mesure à intervalles réguliers.


Au cours d'une journée, nous avons faim, généralement toutes les quatre heures. La température du corps augmente puis diminue au cours de la nuit. Nos capacités physiques et intellectuelles sont aussi rythmées.


La libération des hormones se fait également à des heures précises. Si nous vivons en suivant le cycle circadien (mode de vie rythmé par le soleil) l'hormone du sommeil, par exemple, la mélatonine, commence à être secrétée vers 21 heures jusqu'à environ 7 h 30 du matin.

Notre horloge biologique est un réseau de cellules nerveuses situé dans le cerveau et qui orchestre les fonctions de l'organisme. Située sur le trajet du nerf optique, elle est reliée en permanence avec l'extérieur. Les photorécepteurs de la rétine détectent l'intensité de la lumière et informent notre horloge pour qu'elle se règle à la bonne heure.


Mais que ce passe-t-il au niveau de l'alimentation lorsque les journée sont longues et qu'elle s'étirent du matin avant 6h au soir après 22h ?


Notre horloge biologique va heureusement se réguler et s'adapter à la modification des périodes de repos et d'activité.


1 – Lorsque les journée sont longues :


Vos journées s'étirent sans interruption d'un lever précoce à une soirée interminable. Cette journée longue peut être facilement compatible avec la chrono-nutrition, en suivant les proportions définies par vos paramétrages mais en y ajoutant un élément nutritionnel et apportant une petite modification chronologique à partir du goûter :


Le petit déjeuner : dans l'heure qui suit le lever


Le déjeuner : 4 à 6 heures plus tard


Au retour de l'appétit, une barre de protéine (ou 1 sachet de protéines (dilué dans un verre d'eau)) riches en tryptophane + 2 fruits (ou votre part habituelle de compote) et une boisson chaude ou froide sans sucre.


En début de soirée : le gras végétal que vous auriez pris habituellement au goûter.


En fin de soirée : un dîner de poisson ou de fruit de mer ou encore de viande blanche et votre part habituelle de légumes


Attention jamais de fruit plus de 6h après le repas du midi !!


2- Pour ceux qui travaillent la nuit


Ceux et celles qui travaillent de nuit prendront leur petit déjeuner à l'heure où ceux qui travaillent de jour prennent leur déjeuner du midi.


- Le petit déjeuner de midi sera donc pour lui l'heure du fromage-pain-huile d'olive ou beurre.


Si l'après midi est long, une chrono-barre ou un chrono-toast permettra d'attendre sans souffrir le déjeuner qui se prendra en même temps que le dîner des autres :


- le déjeuner pris le soir sera alors viande-féculents, pendant que le reste de la famille mangera son dîner de poisson-légumes verts ;


- le goûter se prendra dans la nuit ;


- le dîner en fin de nuit ou en rentrant du travail.